Le jazz à un train d’enfer

Depuis le 17 septembre et jusqu’au 12 octobre, les dix voituresexpositions du train du jazz sillonneront la France et s’arrêteront dans 22 villes. Le public revivra l’ambiance et l’atmosphère des hauts lieux consacrés au jazz, comme le fameux Cotton Club ou le Massey Hall où, en 1953, fut enregistré le premier grand concert de jazz. Des orchestres joueront parallèlement dans les villes où stoppe ce train pas comme les autres. C’est ta firme Loewe, fabricant allemand de téléviseurs et de magnétoscopes haut de gamme, qui est partenaire avec la SNCF pour le financement de cette initiative.

Laisser un commentaire